jeudi 23 mars 2017

[PODCAST] Ma rencontre avec l'auteur Johana Gustawsson

Bonjour les amis !


Dans le podcast d'aujourd'hui je vous relate mon entretien avec l'auteur Johana Gustawsson sur le salon Polar Lens.

J'avais lu pour l'occasion son roman Block 46, un thriller qui se déroule entre Londres et Falkenberg (Suède) et qui nous offrait surtout un voyage terrifiant dans le passé, au coeur du camp de Buchenwald.


Une belle rencontre tant littéraire qu'humaine...

Il me tarde de découvrir son prochain roman, Mör.

Je ne manquerai pas de vous en parler lorsque je l'aurai lu !





lundi 20 mars 2017

[PODCAST] Ma rencontre avec l'auteur Nils Barrellon

Salut les amis !!

D'abord, merci pour votre retour si positif sur mon premier podcast, vous êtes apparemment très contents que j'utilise ce nouveau format pour partager avec vous même si vous regrettez de ne pas voir ma frimousse sur youtube, mais je reviendrai aussi en vidéo, patience...

En attendant, je poursuis sur ma lancée audio en vous racontant ma super rencontre avec Nils Barrellon, un auteur super sympa qui m'a soufflé l'idée du podcast et qui marque donc un nouveau tournant dans mes partages avec vous !!



L'occasion pour moi de vous raconter cette chouette rencontre et de vous parler de ses oeuvres, que je vous invite fortement à découvrir!



Merci de m'avoir écoutée et à très bientôt !

mardi 14 mars 2017

[PODCAST] Retour du Salon Polarlens 2017



Mon premier podcast sera consacré au salon POLAR LENS auquel j'ai eu le plaisir d'assister ce week end et qui comme chaque année était vraiment extra...

Merci pour votre écoute.

le PODCAST est par ici : CLIQUEZ



A bientôt !

Fann  

lundi 13 mars 2017

Je me mets au Podcast

Bonjour les amis !

Quelques nouvelles du front !


Je reviens vers vous aujourd'hui gonflée à bloc, le moral reboosté et pleine de bonnes intentions pour reprendre de façon un peu plus active et régulière avec vous. Je surfe donc sur la vague et espère bien rester dans cet état d'esprit plein d'entrain et de positif pendant les mois à venir.

Ce fut un peu la traversée du désert depuis le début de cette année. Depuis plus de deux mois, j'ai l'impression d'être spectatrice de ma vie et de ne plus avoir assez d'énergie pour entreprendre, pour partager, pour avoir une vie après le boulot. Certes, je m'occupe de mon petit garçon qui à l'âge d'un an commence à se promener partout dans la maison et demande une attention de chaque instant, mais partager mes avis de lectrice et mes petites considérations quotidiennes avec vous me manque. Je me sens tout le temps fatiguée, lasse, dénuée de toute envie, et je ne me reconnais pas dans ce "bad karma". 

Cet état d'esprit négatif me contrarie et je me suis même contractée très fort la mâchoire, au point d'en souffrir énormément pendant trois semaines et de devoir prendre des décontractants musculaires pour pouvoir de nouveau sourire et parler librement, sans parler des difficultés que j'ai rencontrées pour m'alimenter, ne pouvant plus rien mâcher ou presque ! 

Et soudain, ce week end, j'ai ressenti un regain d'énergie et de positif dans mon esprit et j'ai décidé de profiter pleinement de ce nouvel élan pour reprendre le fil de mes partages avec vous, qu'ils soient littéraires ou autres d'ailleurs, mais également de reprendre en main mon quotidien afin d'avoir de saines habitudes et surtout, me déculpabiliser face à tout ce que je ne parviens pas à faire. 

Des difficultés d'organisation qui me pourrissent l'existence !

On le sait, avoir un enfant perturbe le quotidien, remet en question toute l'existence et oblige à revoir en profondeur toutes les habitudes que l'on avait prises jusqu'alors. C'est un processus long et fastidieux, source d'énormément de culpabilité et de frustration, et je suis mon chemin chaque jour en espérant retrouver un quotidien satisfaisant tout en m'occupant correctement de mon fils. Comme vous le savez, je travaille à temps complet, je suis sans mari la semaine, et je tiens à prendre soin de mon fils lorsque ma journée de travail est terminée. Si on ajoute à cela le fait que je tiens à prendre soin de ma ligne et de ma santé, ce qui m'oblige à planifier mes repas, à cuisiner et à faire un minimum de sport pour rester tonique, cela ne me laisse pour ainsi dire plus de temps pour m'installer devant ma caméra et tourner mes vidéos chroniques littéraires (ou autres) afin de vous proposer du contenu sur ma chaine youtube. Les journées passent à une vitesse folle et je me sens dépassée par ce tourbillon dans lequel je me sens emportée bien malgré moi. Je me lève à 6h30 afin d'avoir le temps de me préparer sereinement et de prendre un bon petit dej avant de m'occuper de mon petit bébé et ensuite d'aller travailler. Autant vous dire que le soir, à 21h, une fois que mon petit est endormi, je n'ai clairement pas le courage de me pomponner, d'installer mes éclairages et de blablater devant ma caméra pendant une heure. Je n'en ai pas l'envie, pas le courage, ça me demande une énergie que je n'ai tout simplement pas. J'ai beau savoir que je ne peux pas tout faire, cela crée chez moi un sentiment d'insatisfaction et me renvoie une image de moi que je n'apprécie pas: passive, résignée, peu dynamique. Je sais, il ne faut pas se dénigrer. J'essaie de rester bienveillante envers moi même. Mais tout de même, je suis persuadée qu'il n'y a pas de fatalité et que je peux continuer à chroniquer mes lectures, il suffit pour ça d'ouvrir son esprit et de trouver des solutions.



Et la solution du PODCAST m’apparaît comme par magie...

C'est au cours d'une conversation avec l'auteur Nils Barrellon au Salon du Polar de Lens que l'idée du Podcast m'est apparue comme une évidence. Si la logistique que la vidéo nécessite me décourage, je dois bien dire que l'idée de n'enregistrer que ma voix s'avère nettement moins contraignante. 

Merci infiniment à vous Nils, car notre conversation a profondément changé ma façon de voir les choses !

Le Podcast audio, ça représente pour moi une liberté qui pourrait s'intégrer nettement mieux dans ma vie de tous les jours! Enregistrer ma voix entraîne bien moins de contingences matérielles, je peux le faire à peu près tout au long de la journée, selon les moments de solitude, de calme, de concentration dont je dispose, peu importe la luminosité ou mon apparence physique. Et je suis disposée aussi à le faire le soir, une fois que je suis démaquillée, en pyjama, dans mon canapé avec mon infusion et mon plaid, pourquoi pas? 

Et puis au delà de tout le confort que le podcast audio représente pour moi, c'est aussi, sans doute, plus simple pour vous qui me suivez et qui êtes en demande des partages que je vous propose sur Youtube: c'est sans doute plus flexible de pouvoir télécharger un podcast audio et de l'écouter quand ça vous chante, en vous brossant les dents, en allant travailler, sur le chemin de l'école ou même en faisant votre sport quotidien ou votre ménage, que sais je !

Il y a bien longtemps que je me dis que l'aspect "vidéo" de mes partages ne présente finalement que peu d'intérêt dans le visuel, je ne me montre pas créative dans mes contenus ni dans mes montages, je me concentre essentiellement sur le fond et donc, les vidéos que je vous poste, pour la plupart, peuvent être simplement écoutées en bruit de fond: pas le peine de rester 30 minutes bloqué devant son écran pour me regarder puisque je ne fais que parler en fin de compte. 

Et voilà, la solution me semble donc toute trouvée pour améliorer la régularité de nos échanges: 

Je tournerai désormais mes avis littéraires et mes blabla quotidiens au format audio !

Je prendrai soin de relayer le lien de mes podcasts sur ce blog, mais également sur les réseaux sociaux: sur la page facebook des Lectures de Fann, et également sur twitter (si j'y parviens car je suis totalement à la rue avec ce réseau social!)

Ceci ne signe pas la mort de mes vidéos.

Il est bien évident que je prendrai toujours plaisir à me mettre face caméra et à vous parler en vidéo. Je pense qu'avec le temps, avec mon fils qui va grandir, avec la météo qui fluctue énormément, avec les saisons qui passent... je retrouverai sans doute le temps, l'envie, l'énergie de tourner des vidéos, de temps en temps.

Certains contenus se prêtent tout de même plus au format vidéo qu'au format audio, comme les acquisitions livresques, les emprunts médiathèques, ou les vlogs. Ce sont des vidéos que je prendrai toujours plaisir à tourner et à partager avec vous d'autant que je sais qu'elles vous plaisent particulièrement. Mais pour le reste, si je peux me contenter de vous parler sans contrainte matérielle, je ne vais pas m'en priver et j'espère que vous l'apprécierez vous aussi.

Pour finir, un grand MERCI à vous tous.

Parce que mon silence de ces deux derniers mois n'était vraiment pas prémédité et que malgré tout, vous avez été nombreux à me demander de mes nouvelles, à me dire que je vous manquais, et à me faire part de votre amitié. La qualité de nos échanges m'apporte autant qu'à vous, sachez-le, et je me réjouis vraiment de pouvoir, par l'intermédiaire du podcast audio, reprendre avec plus de régularité nos échanges. 

Concrètement, je ne sais pas encore trop comment ça va se passer.

Je compte poster mes avis audio sur la plateforme SOUNDCLOUD, sous le profil "les lectures de Fann". 


Je vous invite, si vous le souhaitez, à vous créer un compte sur soundcloud ou à vous abonner à mon profil, ainsi vous recevrez une notification directe lorsque je posterai ! Et puis ce sera sans doute plus facile pour vous si vous voulez télécharger le podcast pour l'écouter sur votre téléphone portable ou autre... 

Mais ce n'est pas obligatoire, je vous rassure.

Je mettrai un lien vers mes podcast sur ma page facebook pour que vous ne passiez pas à côté. 

Il faudra que je trouve une plateforme pour centraliser tous les commentaires et pouvoir échanger librement avec vous. Je pense que le plus simple sera de vous inviter à commenter sur le blog, histoire de pouvoir garder une trace de tous vos petits mots, de ne pas me perdre parmi tous les réseaux sociaux  et de passer à côté de certains de vos commentaires. J'espère bien trouver une solution qui soit aussi facile pour vous que pour moi, de toute façon, je ne m'inquiète pas, vous êtes formidables et je sais que quoi que je fasse,  vous m'encouragerez dans le positif, ce que vous avez toujours fait jusqu'à présent. 

De ce fait, c'est avec un énorme plaisir que je vous dis...

... A BIENTOT pour de nouveaux échanges autour du livre! 

Avec toute mon amitié !

Fann