mercredi 19 novembre 2014

Contre toute attente, de Linwood Barclay (thriller)

Contre Toute Attente
titre original : The Accident


Linwood Barclay
Année de parution: 2012
Editions France Loisirs
Thriller
Nombre de pages: 581
lu en juillet 2014 

Acheté d'occasion au Relais


Quatrième de couverture


En enquêtant  sur la mort de sa femme, un père de famille lève le voile sur les secrets bien gardés d'une petite ville en apparence tranquille.

La femme de Glen Garber vient de mourir dans un accident de voiture.
Selon la police, Sheila était ivre morte.
Pour son mari, c'est impossible: Sheila ne buvait pas.
Alors, que s'est-il vraiment passé? 

Bientôt, un nouveau drame frappe de plein fouet une autre famille du quartier.
Hasard ou coïncidence? 
Que se passe-t-il dans cette banlieue si paisible ?
Sheila s'est-elle embarquée dans un jeu dangereux? 
Glen va tout faire pour le savoir, pour sa femme, 
mais aussi pour leur fille Kelly, huit ans.

Mais à vouloir découvrir ce qui se trame derrière les portes closes, 
il va vite devenir gênant.

Mon avis: 

Ce roman m'a donné l'occasion de découvrir Linwood Barclay, dont j'avais biensûr entendu parler, mais dont je n'avais encore rien lu à ce jour.
Quand j'ai trouvé ce livre au Relais, la 4ème de couverture faisait état d'une bonne critique par l'auteur Stephen King, qui disait: "J'ai adoré. C'est jusqu'à présent son meilleur livre". ça m'a convaincue d'essayer !

Je trouve que cet auteur canadien a un petit air de ressemblance avec Jacques Pradel (l'animateur de "Perdu de vue"). Ca tombe plutôt bien parce que lui aussi évolue dans le domaine des disparitions inquiétantes.

Dans ce livre, un père de famille est amené à mener l'enquête sur la mort de sa femme, qui a été retrouvée ivre morte au volant de sa voiture alors qu'elle ne buvait jamais d'alcool.
Très vite, il va se rendre compte que la vie n'est pas si paisible qu'il n'y parait derrière les portes des maisons voisines de la charmante petite banlieue où il habite.

Le personnage principal, Glen, est un peu un "monsieur tout le monde", un américain de classe moyenne, artisan et chef d'entreprise. Marié, père d'une adorable petite fille de huit ans, Kelly. Ce n'est donc pas un inspecteur de police ou un détective privé qui mènera l'enquête mais ce citoyen moyen, brisé par la mort brutale de son épouse, qui refuse de croire aux circonstances décrites par les autorités.

Les sentiments de cet homme suite au décès de sa femme sont retranscrits avec émotion et j'ai à plusieurs reprises été "prise aux tripes" face à son désarroi, à sa colère, à son imcompréhension. Linwood Barclay nous livre un personnage très humain auquel on s'attache facilement. D'autant plus facilement d'ailleurs que sa relation avec sa fille est très touchante. Ils sont très complices, ils se font confiance,... et d'ailleurs heureusement, car cette petite futée va aussi avoir son rôle à jouer pour permettre à Glen de découvrir les vilains secrets de ses voisins.

Si je devais résumer l'intrigue, ce serait : comment la crise économique influence-t-elle le comportement de chacun ? Comment cette crise nous pousse-t-elle dans nos retranchements ? Jusqu'où est-on prêt à aller au nom de cette crise ?

Linwood Barclay s'est penché sur la situation de crise vécue par les citoyens lambda, et nous dépeint la société de consommation avec beaucoup d'exactitude. Omnubilés par le confort matériel mais freinés par les contraintes économiques, certains personnages de ce livre seront prêts à franchir les limites de la légalité, au détriment de leur propre sécurité. L'auteur traite du sujet des contrefaçons chinoises qui envahissent le marché: sacs à mains de luxe mais aussi médicaments contrefaits, et même carrément les fournitures de matériaux de construction! Sommes nous prêts, par souci de "faire des économies", à renoncer totalement à nos valeurs et même à notre sécurité ?

J'ai d'ailleurs beaucoup aimé l'entrée en matière, qui nous raconte comment deux nanas se retrouvent assassinées en allant acheter des sacs contrefaits lors d'une virée entre filles. ça m'a captivée immédiatement. Dans les pages qui suivent, l'auteur plante le décor, nous présente ses personnages. Le rythme est un peu lent et va s'accelérer crescendo. Personnellement, j'ai lu ce roman avec un intérêt certain, mais je n'ai pas non plus été à fond, à tourner les pages de manière compulsive etc.

Le dénouement est satisfaisant. J'avoue que certains personnages m'avaient semblé un peu trop polis pour être honnêtes, mais je n'avais pas deviné la fin.

J'ai trouvé que Linwood Barclay se rapprochait à bien des égards de l'auteur Harlan Coben. Une écriture intéressante (mais un peu moins le sens du suspense chez Linwood Barclay tout de même), une disparition inexpliquée, un monsieur tout le monde qui mène sa propre enquête...

Je vous le conseille si vous avez envie d'un thriller bien écrit, "pas prise de tête", sans scènes sanglantes et psychopathe super flippant. En ce qui me concerne, ce fut un bon divertissement, mais je pense qu'il ne me laissera pas un souvenir impérissable. 

jeudi 13 novembre 2014

L'ami retrouvé, de Fred Uhlman (roman historique)

L'Ami retrouvé
Auteur: Fred Uhlman
Année de parution:1971
Editions: Folio
Genre: roman
Nombre de pages:122

lu en juin 2014









Quatrième de couverture 

Agé de 16 ans, Hans Schwarz, fils unique d'un médecin juif, fréquente le lycée le plus renommé de Stuttgart. Il est encore seul et sans ami véritable lorsque l'arrivée dans sa classe d'une garçon d'une famille protestante d'illustre ascendance lui permet de réaliser son exigeant idéal de l'amitié, tel que le lui fait concevoir l'exaltation romantique qui est souvent le propre de l'adolescence.
C'est en 1932 qu'a lieu cette rencontre, qui sera de courte durée, les troubles déclenchés par la venue de Hitler ayant fini par gagner la paisible ville de Stuttgart.
Les parents de Hans, qui soupçonnent les vexations que subit le jeune homme au lycée, décident de l'envoyer en Amérique où il fera sa carrière et s'efforcera de rayer de sa vie et d'oublier l'enfer de son passé. Ce passé qui se rappellera un jour à lui de façon tragique.

Mon avis: 

C'est mon conjoint, féru d'histoire, qui m'a conseillé de lire cette courte histoire (122 pages). Si je l'ai lu très vite, il est ensuite resté dans mon esprit pendant des jours, même après avoir commencé un autre bouquin. Je comprends pourquoi j'ai trouvé tout un tas de critiques positives sur cette œuvre, certains allant jusqu'à la qualifier de chef d'œuvre.

Fred Uhlman, en 122 pages, nous raconte une superbe histoire d'amitié, à l'épreuve du nazisme, dans une Allemagne de l'entre-deux-guerres. Hans est un jeune garçon solitaire, cultivé, fils unique d'un médecin. Sa vie bascule le jour où il se lie d'amitié avec Conrad, fils d'une illustre famille. C'est la première fois qu'il a un ami, ce qui change complètement son quotidien. Ils passent leur temps libre ensemble, partagent leur passion commune pour les pièces de monnaie, parlent de littérature.

Mais cette belle amitié est vite mise à rude épreuve. En effet, Hans est juif, et l'antisémitisme galope en Allemagne. S'il doit supporter les brimades au lycée et les discours très orientés de certains de ses professeurs, c'est surtout le comportement étrange de son ami qui blesse le plus Hans. Ce dernier aurait-il honte d'avoir un ami juif ?

Ce livre est vraiment bouleversant, pourtant il est tout en subtilité. J'ai été touchée par ce jeune homme, qui découvre la cruauté du monde adulte. Ce roman n'est pas un "tire larmes" à proprement parler, mais il donne à réfléchir et il m'a émue. 

La fin est terrible parce qu'en quelques phrases, on connait le dénouement de l'histoire et on est scotché. Personnellement, les bras m'en sont tombés. Je ne pensais pas que ces quelques pages allaient m'emmener si loin.

Quelques jours après avoir terminé cette lecture, je me suis penchée sur son adaptation cinématographique. 

C'est un assez vieux film (1989) mais le propos reste percutant. Le réalisateur a forcément du prendre des libertés avec le roman qui est très court. Je n'ai pas apprécié que l'on devine la fin dès le début du film. Mis à part ce point négatif, j'ai apprécié de retrouver l'ambiance du livre et la belle amitié qui lie ces deux garçons, à l'épreuve d'un contexte politique détestable.

Ce que je retiendrai de ce livre:

Une amitié à l'épreuve du nazisme. Un sujet touchant et percutant que l'auteur traite admirablement. Un livre court, qui se lit vite, mais dont l'écho perdurera longtemps dans ma mémoire.

lundi 10 novembre 2014

** Vidéo ** Bilan et projets pour la chaine et le blog


Salut à vous !

Je profite d'un jour férié pour vous parler de ce que j'éprouve après un an de vidéos et deux ans de blog, et vous exposer ce que je compte y faire, quels seront mes objectifs, dans les prochains mois.

- en ce qui concerne ma pile à lire 

surtout, si nous avons des livres en commun et que vous souhaitez qu'on organise une lecture commune, n'hésitez pas à me contacter.

ma PAL:

sur le blog
http://lecturesdefann.blogspot.fr/p/pile-lire.html

sur livraddict
http://www.livraddict.com/profil/lectures-de-fann/?goto=pal

- si vous êtes intéressés par les "Qui m'aime me suive" chez Caroverdelivre:

sa chaine:
https://www.youtube.com/user/yellowgirl74

son blog:
http://caroverdelivre.wordpress.com/

- si vous ne connaissez pas encore Gwen:

sa chaine:
https://www.youtube.com/user/HeroysaMonsterBooks

son blog: 
http://heroysa-monster.blogspot.fr/


Merci encore de me suivre et de vous intéresser à mes papotages livresques.
J'en suis vraiment très touchée.

Bisous 

Fann

dimanche 9 novembre 2014

** vidéo **: Mes 3 derniers cinés (octobre 2014)



Salut à vous !

Aujourd'hui je vous propose de revenir sur les trois films que j'ai vus au ciné en octobre:
- Nos Etoiles Contraires
- Tu veux ou tu veux pas? 
- Dracula Untold 

J'ai décidé d'aller plus souvent au ciné et espère pouvoir vous proposer une vidéo sur ce thème chaque mois.

Bonne journée, et si vous avez la chance de "faire le pont" du 11 novembre, bon week end prolongé!

Bises

Fann

dimanche 2 novembre 2014

** vidéo **: Bilan de lecture commune: Simetierre de Stephen King



Salut les lecteurs !

En ce lundi de lendemain d'Halloween, je vous propose de partager avec vous mon expérience de lecture commune du livre "Simetierre" de Stephen King (une lecture très adaptée à la période) menée dans le cadre du rendez vous lancé par Caroverdelivre, "Qui m'aime me suive". 

Merci à Caro, Pénéloppe, Alex, Cindy, Sabrina et Astrid pour cette lecture commune !

Caro
son blog:http://caroverdelivre.wordpress.com
sa chaine:https://www.youtube.com/channel/UCjZAmRQT7bggVfzS3SlvPIg

Pénéloppe
son blog: Oukouloumougnou.blogspot.com

Alex
son blog: http://xenaddict.blogspot.fr/
sa chaine: https://www.youtube.com/channel/UCFWMH5pryYPAUL9onXtGMRw


Et sinon, c'est parti on démarre un nouveau mois, ce qui veut dire nouvelles lectures en perspectives, et plus que deux mois à attendre pour trouver de nouveaux livres au pied du sapin !

bonne semaine !